Art/Crime maintenant disponible sur Illico!


Le documentaire Art/Crime entame aujourd’hui sa nouvelle vie! FunFilm Distribution en est maintenant le distributeur officiel. C’est pour moi un honneur que mon film soit distribué par cette compagnie dont j’admire l’attitude et le choix des artistes qu’ils représentent. Art/Crime a également obtenu son visa de la régie et sa cote: 16+ Horreur/Violence. Je vous rappelle que le film présente le matériel de Rémy Couture sans aucune censure.

Comme première étape de cette nouvelle collaboration, Art/Crime est maintenant disponible sur la plateforme Illico de Vidéotron! Je vous invite à consulter la fiche du film et, si vous avez accès à Illico, à jeter un œil à la bande-annonce (ou encore mieux, à le louer).

Considérant l’affaire Luka Rocco Magnotta, c’est une coïncidence on ne peut plus surprenante… C’est également le moment idéal pour vous renseigner à propos de l’affaire Rémy Couture dont le procès est prévu pour décembre 2012.

Merci à FunFilm et à tous pour le support. Leur communiqué suit mon billet.  N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires!

Au plaisir!

-Frédérick Maheux

FunFilm Distribution est très heureuse d’annoncer la sortie en vidéo sur demande du film Art/Crime de Frédérick Maheux sur Illico.

Art/Crime présente Rémy Couture, artiste maquilleur d’effets spéciaux, arrêté en octobre 2009 à la suite d’une plainte portant sur un site Web où son travail hyperréaliste était exposé. Par les témoignages de différents intervenants, dont Robert Morin, Mario Dumont, Patrick Senécal et Nacho Cerdà, les questions du spectacle de la violence, du métier d’artiste et de la censure sur le Web sont abordées.

Après plusieurs comparutions en cours, le procès de Rémy Couture aura lieu en décembre. Il fait face à trois accusations de corruption des mœurs. Il plaidera non-coupable. S’il est reconnu coupable, il sera passible d’une peine de prison. Le documentaire de Maheux ne fait pas qu’exposer un fait divers de l’heure et se porter à la défense de l’artiste : il soulève des questions cruciales sur la liberté d’expression, les pièges de la censure et la fine ligne qui sépare parfois l’art du spectacle pur.

Ces propos trouvent plus que jamais une pertinence renouvelée dans le contexte politique et social du Québec actuel : entre un gouvernement qui tente d’imposer des lois s’opposant à liberté d’expression et des médias nous montrant sans retenues les intimes détails des derniers meurtres sordides de l’heure, où tracer la limite de ce qui doit être vue, dit et montrer? Qui a le droit de le déterminer?

Distribué par FunFilm Distribution, Art/Crime est disponible sur Illico depuis aujourd’hui.

About Artcrimefilm