ART/CRIME en grande première à Fantasia… Une annonce officielle!

 

Art/Crime

Manifestation du 13 octobre 2010, devant le Palais de justice de Montréal. À la suite de la conférence de presse de Fantasia, voici le communiqué que ART/CRIME propose pour sa première montréalaise. D'autres dates de présentation seront communiquées sous peu.

Un documentaire sur la violence, l’horreur, la censure, la législation et le Web.
En 2009, Rémy Couture, maquilleur d’effets spéciaux, est arrêté par le Service de police de Montréal et par la suite accusé de corruption des mœurs et d’obscénité. Le SPVM répondait à une plainte portant sur des photos tirées du site « innerdepravity.com » et qui circulaient ailleurs sur le Web. ART/CRIME discute de la représentation de la violence, de la fiction, de la censure au cinéma et sur ce Far-West qu’est encore le Web. Le film donne la parole à près d’une vingtaine d’intervenants, dont les réalisateurs Robert Morin, Nacho Cerdà, Patrick Senécal et l’animateur et ex-politicien, Mario Dumont.

ART/CRIME un film réalisé dans l’urgence…
Ce documentaire de Frédérick Maheux, un réalisateur de la scène horreur et expérimentale, a été réalisé dans l’urgence, sans soutien financier public ou privé, avec pour seule motivation de faire le point sur les questions que soulèvent « l’affaire Rémy Couture ». Le Web est-il maintenant le lieu de la violence déclassant la fiction? Qu’on aime ou pas ce type d’expression, la voie judiciaire avec ses coûts était-elle appropriée? La mobilisation du milieu du cinéma, comme l’empressement des médias à discuter ces questions montre bien que ce cas n’est pas banal et si certains s’inquiètent de la liberté d’expression, d’autres sont choqués de voir l’énergie déployée par le système judiciaire pour entraver un artiste-entrepreneur. Le film présente donc les propos de réalisateurs, de modèles, mais aussi du SPVM, de criminalistes et de gens issus du milieu universitaire et politique.

Après ART/CRIME…
En octobre 2011, deux ans après son arrestation, Rémy Couture, alias Rémy FX connaîtra enfin son procès. Les conclusions qui seront alors tirées par la Justice pourraient avoir des conséquences pour la liberté d’expression de plusieurs créateurs.

À Montréal :
28 juillet, 19 h, première de ART/CRIME à Fantasia, suivie à 21 h du vernissage de l’exposition consacrée au travail de Rémy Couture au légendaire bar Les Foufounes Électriques. Les œuvres vendues à cet événement aideront à défrayer les coûts de la défense de Couture.

 

About Nadia